Actualités

PREAC Photographie : La création d’un livre photographique : la relation photographe/éditeur

PREAC Photo

Dans le cadre de la formation PREAC (Pôle Ressource en Education artistique et Culturelle) Photographie, le musée Nicéphore Niépce organise 2 jours sur le thème "La création d’un livre photographique : la relation photographe/éditeur" les 7 et 8 mars 2018 à Nicéphore Cité.

La photographie est, dès son origine, liée à l’idée de multiplication et de diffusion de l’image. Le livre en devient rapidement le support idéal. Conçu comme une autre forme d’un travail artistique, permettant un travail d’écriture autant visuel que textuel, il induit un autre regard sur les images reproduites.

Comment s’élabore un livre dont le point de départ est un ensemble de photographies ? Comment se pense la construction du récit, l’organisation et la composition du livre ? Quelle forme concrétise l’approche du photographe du sujet évoqué ? La réception de cet objet (prise en main, approche de lecture…) est-elle envisagée lors de son élaboration ? Comment faire correspondre des souhaits éditoriaux avec des conditions économiques ?

La réflexion sur tous les paramètres constituant le livre photographique est le coeur de la relation entre le photographe et l’éditeur. La justesse de la réalisation éditoriale pourra créer l’adéquation entre le travail photographique et la forme pérenne, déconnectée de l’événementiel, que constitue le livre.

Le livre n’est pas qu’une forme éditoriale, il traite avant tout d’un sujet. Afin d’explorer le traitement d’un même thème, les ouvrages étudiés seront prioritairement axés sur celui de "migrants et migrations". Les flux migratoires sont devenus une donnée majeure du monde contemporain. L’exil, l’accueil, l’histoire, l’identité, l’individu et le groupe… sont autant de notions que des artistes ont explorées pour relater leurs visions de ces déplacements humains et leurs conséquences.

Ces deux jours de formation vous proposent de mettre en lumière l’émergence du livre photographique, à travers les collections du musée Nicéphore Niépce et des rencontres avec des professionnels. Les pratiques proposées n’ont pas vocation à former en un temps si court au travail d’éditeur, mais à conduire à la construction d’un outil d’analyse des livres photographiques autant qu’à expérimenter les formes éditoriales que peut susciter un corpus d’images. L’objectif est d’adopter un regard distancié et critique face aux livres de photographies, dans le but de la transmission.

Cette formation gratuite s’adresse à des professionnels de l’éducation (inspecteurs, chefs d’établissement, DAAC, professeurs d’ESPE, enseignants personnes ressources, référents culture des lycées, documentalistes...), de l’éducation populaire (éducateurs, animateurs...) de l’art et de la culture (responsables de structures culturelles, responsables de services éducatifs, médiateurs culturels, bibliothécaires, artistes, photographes, galeristes...), étudiants en école d’art…

Au programme :

Mercredi 7 mars 2018

Approche historique et contextuelle

Matinée à Nicéphore Cité et à partir 15h45 au musée Nicéphore Niépce

9h : Accueil des participants

9h15 : Ouverture

9h45 : Photographie et édition dans les collections du musée Nicéphore Niépce
Apparition de la photographie imprimée, de la photographie dans le livre, du livre photo et de la photographie qui devient livre.
Emilie Bernard, bibliothécaire au musée Nicéphore Niépce

11h : Pause

11h15 : Qu’est-ce qu’éditer un livre photographique ?
Présentation d’une activité, d’un métier, d’une collection, de projets, d’une économie
Patrick Le Bescont, éditeur, Editions Filigranes

12h30 : Déjeuner libre

14h : Une collaboration pour des livres : une relation photographe et éditeur au long cours
Fabienne Pavia, éditrice, Editions Le Bec en l’air et Cédric Gerbehaye, photographe.
Cédric Gerbehaye est un photographe documentaire de l’agence MAPS. Après avoir travaillé au Moyen-Orient, il se rend régulièrement, à partir de 2007, en République démocratique du Congo. Il en fait un premier livre avec les éditions le Bec en l’air : " Congo in Limbo " (2010). D’autres réalisation éditoriales suivent : "Land of crush " (2013) sur la naissance du Soudan du sud, "Sète#13 " et " D’entre eux" en 2015, travail sur la Belgique son pays natal.

15h15 : Pause
Déplacement au musée Nicéphore Niépce

15h45 : En alternance :
* Visite du musée et de l’exposition "Le chic français, 1900-1950"
* Découverte de la bibliothèque du musée Nicéphore Niépce : consultations des originaux évoqués en matinée

17h30 : Fin des interventions

En option au musée Nicéphore Niépce

18h45 : Rencontre avec le photographe Frédéric Lecloux et l’éditrice Fabienne Pavia (Le Bec en l’air) autour de l’ouvrage "Népal, épiphanies du quotidien"
Si le Népal est surtout célèbre pour sa géographie extraordinaire et ses treks sur les contreforts de l’Himalaya, la vie quotidienne de ses habitants se joue à l’écart. Depuis 1994, Frédéric Lecloux a documenté les bouleversements qui ont ponctué son histoire, il a travaillé pour des ONG sur la famine dans l’ouest du pays, la reconstruction d’après guerre (1996-2006), la réinsertion des combattants maoïstes ; il a couvert les élections de l’assemblée constituante, la naissance de la République en 2008 et le séisme en 2015.
Il s’est également interrogé sur le quotidien des centaines de milliers de Népalais au Quatar, où il s’est rendu pour les rencontrer. Ces Epiphanies du quotidien sont nées dans les failles de l’écriture documentaire. Elles s’en sont affranchies, inventant sur
sa frontière avec la poésie une écriture propre, portée par ce pays où Frédéric Lecloux "se sent reconnu" et où "l’équilibre entre ordre et désordre lui est le plus intelligible".
Ouvert à tous. Entrée gratuite. Places limitées.
Réservation et renseignements : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr / 03 85 48 41 98

Jeudi 8 mars 2018

Pratique

Journée à Nicéphore Cité

9h : Présentation des ateliers et intervenants
Chaque stagiaire réalisera au choix deux ateliers sur les quatre proposés (un le matin et un autre l’après-midi). Les ateliers ont la même durée. Une mise en commun en fin de journée permettra à chacun de découvrir les démarches adoptées dans les différents ateliers.

Atelier 1 : esquisser la réalisation d’un livre
Autour d’une série photographique documentée, émettre des hypothèses pour la réalisation d’un livre, constituer un cahier des charges et une ébauche de chemin de fer. Réflexion sur les grands principes : intention, structure, rapport
texte/image, diffusion, …
Dans le délai imparti, seule une ébauche sera réalisée à partir d’une réflexion collective.
Fabienne Pavia, éditrice, Editions Le Bec en l’air

Atelier 2 : esquisser la réalisation d’un livre
Même approche que l’atelier 1.
Patrick Le Bescont, éditeur, Editions Filigranes

Atelier 3 : consultation d’ouvrages
Découverte et analyse de livres photographiques sur un même thème, au choix : "migrants et migrations" ou "autobiographie". Les stagiaires seront invités à faire émerger une grille de lecture permettant l’analyse d’ouvrages.
Emilie Bernard, bibliothécaire au musée Nicéphore Niépce.

Atelier 4 : s’approprier un corpusde livres photographiques autour des relations entre images et texte/image pour développer des ateliers pédagogiques dans le cadre d’un projet éditorial avec des jeu
Yves Le Gall, auteur d’ouvrages pédagogiques consacré à la photographie, formateur académique en arts visuels.

12h : Déjeuner libre

13h30 : Alternance des ateliers

16h : Bilan collectif

17h : Fin de la formation

Places limitées // Réservation indispensable
03 85 48 41 98
Préinscription en ligne jusqu’au 20 février 2018 à cette adresse : http://bit.ly/2DkHpHu
servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr